Statuts et charte de l’association

STATUTS

OBJET:
Face aux risques sanitaires et environnementaux que représente l’usage des pesticides (aussi bien domestique, agricole que par différentes collectivités), l’association « Alerte des médecins sur les pesticides » a pour objet général la protection de la santé et de l’environnement face à l’utilisation des produits pesticides et biocides.

L’association a notamment pour objet :

  • De promouvoir dans le temps l’appel lancé en mars 2013 dit « appel des médecins limousins pour une réduction de l’usage des pesticides ».
  • D’informer les populations de ses analyses.
  • De promouvoir des mesures de protection ou de prévention des populations contre les pesticides.
  • De contribuer à ce qu’une diminution effective de l’usage des pesticides soit entreprise : l’association ne se substituera pas aux associations déjà engagées sur ce terrain, mais recherchera au contraire des convergences avec elles.
  • Elle exerce son action sur le territoire national.

Elle exerce également son action à l’égard de tout fait qui, bien que né ou susceptible de naître en dehors de sa compétence géographique, serait de nature à porter atteinte à son objet statutaire.

MOYENS
L’association se donne tous moyens pour atteindre ses objectifs, et en particulier :

  • De fournir un soutien documentaire aux médecins, à leurs patients, aux agriculteurs ou à toute organisation qui en exprimerait la demande
  • De produire une analyse critique des risques sanitaires soulevés par l’usage des pesticides tenant compte du dossier scientifique et des inquiétudes formulées par les populations concernées. L’association placera la prévention des risques sanitaires comme priorité quel que soit le contexte socio-économique dans lequel cet usage se pose.

CHARTE DES MEMBRES DU CA DE L’AMPL

Les membres du CA de l’AMLP
-sont conscients que leurs activités de soins, d’enseignement ou de recherche sont susceptibles d’être soumises à des influences en contradiction avec l’indépendance et l’éthique des professionnels de santé, vis à vis des firmes intervenant dans le domaine de la santé, par des actions de promotion directes ou indirectes, par le financement de vecteurs d’information et d’action de formation.
-sont conscients que nombres de firmes du domaine de la santé sont aussi des productrices de pesticides ;
-sont conscients que ces dernières sont organisées de manière à exercer sur les décideurs politiques ou les experts, une influence favorable à leurs intérêts.

Les signataires s’engagent par conséquent à garder une position d’indépendance rigoureuse en :

– refusant toute prise d’intérêt direct dans des firmes intervenant dans le domaine de la santé ou de la production de médicaments, nutriments et produits de parapharmacie ou dont l’activité repose sur l’utilisation de pesticides ou dans des établissements de soins recevant des financements de ces groupes pharmaceutiques.

– refusant tous les avantages en nature, dons et subventions de telles firmes, mais aussi de celles susceptibles de commercialiser des produits contenant des perturbateurs endocriniens. Que ces avantages les concernent individuellement, ou l’association AMLP, ou toute autre association professionnelle qu’ils animent.
Il en est de même pour toute entreprise produisant ou commercialisant des « produits bio et dérivés », afin d’assurer notre totale indépendance

– diffusant des informations puisées à des sources fiables de qualité (revues avec comité de lecture, CIRC, agences nationales), afin de les mettre dans le débat public pour, après analyse critique menée collectivement au sein de l’association AMLP, appuyer des revendications politiques sur des bases solides.

Nom                                 Prénom                                  Le

signature